Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Supports Vidéos

Une Base de données & d'informations

Réussite Entrepreneuriale

Conseils et Stratégies pour Tous

Table des matières

videos

Live : Décrire son activité pour son dossier d'immatriculation

Ce focus sur la précision et la clarté dans la description de son activité est crucial pour s’assurer qu’elle soit correctement classifiée et reconnue par les administrations, fournisseurs, et partenaires potentiels, soulignant l’importance de cette démarche pour le succès et le développement de l’entreprise dans le respect des réglementations.

Dans cette vidéo intitulée “Décrire son activité pour le dossier d’immatriculation – Transformer vos mots en langage administratif”, je me plonge dans un guide essentiel pour les entrepreneurs et créateurs d’entreprise, leur apprenant à décrire avec précision leurs activités en termes administratifs pour leurs documents d’immatriculation.

Je couvre des sujets clés comme les erreurs fréquentes lors de l’attribution du code APE (Activité Principale Exercée), des stratégies pour une description efficace de votre activité lors de l’immatriculation, des conseils pratiques pour rédiger un dossier impeccable en utilisant un langage administratif adapté, et je partage des exemples concrets et études de cas.

Je m’attarde sur l’importance de choisir le bon code APE pour différentes activités entrepreneuriales, mettant l’accent sur la nécessité de décrire son activité dans un langage conforme aux critères administratifs.

Je prends l’exemple des activités de personnalisation utilisant des plotters de découpe comme Cricut ou Silhouette Cameo, expliquant qu’elles peuvent souvent être classées sous les catégories d’imprimerie ou de prépresse, en fonction du support et de la technique employée.

Je souligne combien il est crucial de bien comprendre la classification des activités pour éviter d’être mal classé, ce qui peut avoir un impact significatif sur la taxation. Pour aider à naviguer dans ces classifications, je mentionne l’utilité de ressources telles que le site de l’INSEE et des guides spécifiques listant les activités relevant de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA).

Je donne des exemples précis, comme la fabrication d’articles en cuir ou en bois, et comment les décrire pour être correctement classé, suggérant par exemple pour une activité de découpe ou gravure sur bois, d’utiliser la désignation “fabrication d’objets divers en bois”. Pour les activités liées à la papeterie ou à la décoration en papier, je recommande “fabrication d’articles de papeterie”.

Je insiste sur la nécessité d’être à la fois général et précis dans la description de son activité pour assurer une bonne compréhension et un classement correct par l’administration, en évitant les termes trop spécifiques ou techniques qui pourraient être mal interprétés.

Ensuite, je continue d’expliquer l’importance d’obtenir le bon code APE pour son activité et les conséquences d’une mauvaise attribution, mettant en garde contre l’utilisation de désignations trop vagues qui peuvent entraîner des problèmes, notamment pendant la crise COVID-19, affectant l’accès à des aides gouvernementales ou l’acceptation par des fournisseurs.

Je partage mon expérience personnelle en tant que maroquinière avec une activité secondaire de fabrication de bijoux, soulignant comment j’ai dû prouver toutes mes activités pour être acceptée par un fournisseur exigeant un code APE spécifique.

File Cart
File cart has been disabled by site admin